Musée AR SKOL

Depuis de nombreuses  années notre Association en liaison avec l’ARSSAT  souhaitait pouvoir présenter les richesses de notre patrimoine issues de recherches ou du travail des hommes dans un musée du Trégor côtier.

Les instances municipales ou départementales n’ont pas, jusqu’à présent, donné suite à notre demande.

A Trégastel, notre Association a pu difficilement rassembler les vestiges  des recherches archéologiques issues de fouilles officielles dans les allées couvertes vers les années 30.  Ces restes sont maintenant dans une  vitrine  offerte à cet effet à la mairie par l’Association et exposée au public.

De même la stèle Osisme est désormais à l’abri et visible dans les locaux de la mairie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le moulin à marée, l’un des cinq encore visitables en France est aujourd’hui suivi par notre association en liaison avec la municipalité et constitue un éco-musée unique en son genre (15 000 visiteurs par an)

 

.

Il manquait par conséquent à la côte un musée de peinture rappelant la richesse de nos paysages qui ont attiré dès 1895, les peintres post-impressionistes puis Nabis voire cubistes, autour de Maurice Denis, Clouard, Osterlind, Challier, Mathurin Meheut, Le franc, Mauffra, Dezaunay, Forges,  Kicker , Sabbagh; Zingg,Lansyer, Salaün, Haffen, Buffet et bien d’autres…

Heureusement une experte en tableaux et restauratrice  Madame Le Bayon et sa famille nous comblent aujourd’hui en ouvrant à l’entrée de Ploumanac’h un remarquable musée privé comblant ce manque regrettable.

Notre association ne peut que se féliciter et encourager tous nos membres , ceux de l’ARSSAT et tous les visiteurs qui viendront  sur notre côte à visiter ce musée dont les œuvres  ont été inspirées pendant plus d’un siècle par  la beauté  et le mystère de ces  lieux que nous sommes parvenus bon an mal an à préserver  contre vents, marées et la pression urbanistique.

Reprise des sorties géologiques

Cette année, comme les précédentes, Bernard Dalonneau de Sites et patrimoine  propose des sorties de découverte du Granite de la côte à Trégastel.

Les sorties ont lieu le mardi ou le jeudi , matin ou après-midi, en fonction des heures de la marée basse.

La balade dure 2 h à 2h30, à la découverte de différents « objets géologiques » en suivant le bord de mer, depuis l’ile Renote jusqu’au Coz Pors.

Les rendez- vous ont lieu sur le parking de l’Île Renote.

Ces sorties sont gratuites, accessibles à tous; les enfants de 10-11

ans et plus sont accueillis avec plaisir. La balade ne présente pas de  difficultés.

Il faut s’inscrire auprès de l’Office de Tourisme de Trégastel qui est maintenu au courant de toute annulation éventuelle.

*        Tél : 02 96 05 60 70

*        http://www.tregastel.fr/-Office-du-Tourisme-

En fonction des heures de marée, je propose les horaires suivants au parking de l’Île Renote :

Juillet 2019

Le jeudi 04 07   14h30             bm 14h43

Le jeudi 11 07   10h30             bm 08h29

Le jeudi 18 07   14h30             bm 14h36

Le mardi 23 07   14h30             bm 17h21

Le mardi 30 07   10h30             bm 11h56

Août 2019

Le mardi 06 08   14h30             bm 17h35

Le mardi 13 08   10h30             bm 12h21

Le mardi 20 08   14h30             bm 16h18

Le mardi 27 08   10h30             bm 10h33

DE POULMANA’CH A PLOUMANAC’H

Séparé de Trégastel par le ruisseau Kerougant, Ploumanac’h partage depuis des siècles le quotidien de Trégastel au point où des historiens célèbres ont situé à Ploumanac’h le château qui a donné son nom à TRE-GASTEL et placé à Ploumanac’h le château de Costaérès de Trégastel. Dormant dans le même lit de granite rose, et baignant dans le même port, difficile d’évoquer  Trégastel sans raconter Ploumanac’h.

 

Une conférence organisée par Sites et patrimoine, Balades et découvertes de Trégastel et l’ARSSAT de Lannion et présentée par Roger Le Doaré, Président de Site et patrimoine et administrateur de l’ARSSAT évoquera les petits et grands évènements qui au fil des siècles ont fait la fortune et la perte de ce hameau avant que le tourisme ne vienne ressusciter  cet important port de commerce du moyen-âge.

Centre des congrès de Trégastel le jeudi 13 juin à 17h . Entrée gratuite

 

visite associative du moulin à mer

Devant le succès des visites publiques  et des réservations par les groupes de randonneurs, les administrateurs de Sites et patrimoine  responsables de la communication autour du moulin à mer ont souhaité offrir aux membres de l’Association la possibilité de venir en famille s’approprier un moment leur patrimoine trégastellois au cours d’une visite guidée qui leur sera réservée le jeudi 6 juin à 15h .

A l’issue de de cette visite il leur sera remis un résumé de l’histoire de ce moulin afin de pouvoir eux-mêmes poursuivre le devoir de mémoire d’un des derniers moulins à mer de France encore visitable avec  celui de Bréhat.

Ce moulin sera ensuite ouvert au public du 15 juin au 15 septembre.

journées européennes des moulins

Comme chaque année Sites et patrimoine associée à la municipalité de Trégastel organisait la visite guidée du moulin à marée de Trégastel , l’un cinq moulins à mer visitables en France pendant ces journées

Environ 300 personnes se sont présentées au moulin pendant ces deux jours. Le moulin placé sur le GR 34 bénéficie du passge des randonneurs désormais informés des manifestations sur les sites de passage

A la Révolution

Continuer la lecture

Assemblée générale 2019

 

Assemblée Générale Ordinaire 2019

 

L’assemblée générale a eu lieu le 11 avril 2019 en présence de Monsieur le maire de Trégastel, Paul Droniou, de son adjointe à la culture, Marie-Pascale Laporte  et de la présidente de l’ARSSAT Michèle Le Bourg.

  1. L’ASSOCIATION en 2019.

L’association compte à ce jour 130 adhérents dont 10 administrateurs et un bureau

Le président a tenu à rappeler la disparition  en 2018 de Monsieur Mazé et de Monsieur Mouret membres de l’association.

  1. ACTIONS RECENTES OU EN COURS.

  Continuer la lecture

Visites du collège du Relecq-Kerhuon

Comme l’an passé notre association a accepté de faire visiter les moulins des Traouiero à un groupe scolaire du Finistère. 85 élèves de sixième ont ainsi pu le 1er et le 8 mars découvrir les moulins du Crac’h et le moulin à marée de Trégastel.

 

L’accueil des groupes informés désormais par notre site internet semblent désormais une nouvelle activité valorisant la connaisance de notre patrimoine car nous sommes les seuls sur la commune à le faire bénévolement.

Réhabilitation de l’allée couverte de Keryvon

Le long de la corniche entre Penvern et Landrellec, vous avez pu admirer en passant ce dolmen souvent envahi par les fougères ou parfois entretenu. Cette année avec l’accord de la Mairie de Pleumeur et des affaires culturelles du département, l’Association pour la recherche et la sauvegarde des sites archéologiques du Trégor (ARSSAT) a proposé sa remise en valeur avec l’aide de sa section d’entretien du petit patrimoine, associé avec sites et patrimoine de Trégastel proche de Keryvon.

La semaine dernière cette équipe  a donc décidé de s’attaquer à la végétation pour remettre en valeur ce qui est à l’origine une longue allée couverte qui allait sous la corniche et sans doute vers la plage.

Il y a 4500 ans la baie de Keraliès était en effet habitée par des Armoricains suffisamment forts et nombreux pour ériger le menhir de Ker Uzec et les allées couvertes de l’île grande, de Porz Gelin, de Landrellec et d’Enez-vihan sans compter celles de Trégastel et de Trébeurden Il s’agit en effet de tombes collectives qui prouvent l’effort démesuré, déployé par nos ancêtres pour respecter leurs morts.

Ces tombes ont déjà fait l’objet de fouilles officielles il est donc inutile et interdit de penser retrouver quelques haches polies à cet endroit.

Par contre en vous arrêtant au parking des flots bleus vous pouvez venir admirer ce spécimen d’allée couverte armoricain avec une deuxième petite chambre (cella) où on a trouvé les offrandes lors de fouilles anciennes.

Ce dolmen est en effet une allée couverte qui a sans doute été amputée au sud lors de la création de la corniche. Une rare photo ancienne prouve qu’il était déjà en mauvais état dans les années 20. On peut penser aussi que l’érosion de la falaise le prive aussi de quelques orthostases (pilier); quelques péristalithes sur le côté correspondent à la limite enterrée du monument sans doute recouvert de terre.

Le Dolmen au début du XXème siècle plus complet

 

 

 

Avant les travaux

L’équipe de l’entretien du petit patrimoine

Après les travaux

Travaux d’aménagement du patrimoine

L’association Sites et patrimoine avait à plusieurs reprises sollicité la municipalité pour un meilleur entretien ses sites patrimoniaux.

Ses souhaits ont été récemment exaucés par le travail d’unités d’insertion . L’association remercie ces personnels et la municipalité qui les a engagés pour que ces sites retrouvent leur beauté d’antan.

Les rochers de Saint-Yves
C’était le premier chaos visible pour les visiteurs arrivant autrefois à Trégastel le long des Traouiero,

il permettait aussi de savoir si un mariage était possible dans l’année en lançant des cailloux dans la corniche. Ces essais fructueux sont toujours visibles.

 


Le Chaos du côté route s’appelle la momie du Christ au superbe profil.

Le Calvaire

Conçu par l »Abbé Bouget ce calvaire est inauguré en 1872, il comportait sept statues dont cinq sont encore visibles avec leur légende originale en breton, en français et en latin; la chapelle centrale conçue comme une grotte abrite une piéta en kersantite.

On y célébrait des messes lors du pardon

 

avant travaux 

Après travaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la statue du laboureur dégagée

L’île Renote

 

 

 

 

la momie du Christ