Fusion des communes de la côte de Granit Rose

L’association Sites et Patrimoine de Trégastel comme les associations des autres communes agréées par la préfecture pour l’aménagement du territoire, n’ayant pas été conviée aux ateliers de discussion sur la fusion des communes ne peut répondre à ses adhérents sur l’avenir de Trégastel. Néanmoins quelques considérations historiques sont à prendre en compte.

Tombes à Trégastel des premiers habitants de la côte( -2500 ans avantJC)

 

A Sainte-Anne, Cimetière celte osisme  de la côte de granit rose avec sa stèle sculptée unique en Trégor (repositionnée en son emplacement primitif.) (-300 ans avant JC)

Pièce osisme du trésor trouvé dans le port de Poulmanac’h-Trégastel

Trois siècles plus tard les Romains et leurs mercenaires bretons construiront une fortification en ces lieux et ainsi naîtra Coz-castel  contrôlant avec Castel Braz de Poulmanac’h un port florissant jusqu’aux guerres de la Ligue

Bien sûr la constitution de l’an III en septembre 1795 créera la première fusion cantonale, avec Perros-Guirec comme chef-lieu de canton. chaque commune désigne un agent et un adjoint sorte de maire délégué.

La commune  de Trégastel revendiquant son antériorité mégalithique puis celtique, accepterait l’intégration de Perros-Guirec dans Trégastel comme proposée par de nombreux membres de l’association.

Un dernier épisode de l’Histoire reste donc a écrire.

Quoiqu’il en soit:

   BONNES     VACANCES   2018 SUR NOTRE COTE

Dernière nouvelle: lors du conseil municipal du 12 juillet 2018 de Trégastel, les études de fusions des communes ont été repoussées aux calendes celtiques…

Pourtant les dernières séries télévisées comme le commissaire Dupin continuent à considérer Perros en Trégastel et vice versa et à vue de nez on peut se tromper….

Ploumanach en Perros  vu de Trégastel

Trégastel vu de Ploumanac’h en Perros